Intéressant point de vue. Ceci dit, je suis plus sévère envers Facebook que toi. J'ai un compte Facebook encore ouvert mais non utilisé. J'ai aussi un compte Instagram que j'utilise encore trop à mon goût. Le problème ici est que nous sommes forcés à l'utilisation de Facebook sans notre consentement explicite. Exemple A: plusieurs applications intègrent des "framework" publiés par FB pour des fins de tracabilité, entre autres. Ces outils alimentent la machine sur nos habitudes, sans nous demander la permission. Du moins, jusqu'à maintenant. En effet, avec la version 14.4 de iOS, Apple forcera l'octroi de permissions avant d'être soumis à cette tracabilité. Facebook n'est pas content. Vraiment pas. Et c'est là que je décroche de l'entreprise et de son modèle d'affaire. Example B: la navigation sur le web est surveillé par FB sans même àvoir de compte. C'est comme avoir un groupe d'individus qui te suivent derrière toi, notes tes déplacements, alors que tu déambules dans la ville. Stop. C'est trop. Facebook est un cancer. Tout comme la cigarette, la réglementation suivra, un jour. Et oui, il faut se battre et dénoncer ce modèle.

Written by

Long time blogger about #apple #photography #privacy, #climatechange and some more. https://linktr.ee/numericcitizen

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store